Qu’est-ce qu’un « Kamon » ?

Le kamon ou mon représente les armoiries des familles japonaises. C’est un motif géométrique utilisé le plus souvent par les japonais lors d’occasions spéciales et importantes telles que les cérémonies de mariage. Il est représenté sur les kimonos de cérémonie des membres d’un même clan familial. Un kimono de cérémonie peut porter 1 à 5 mon. On retrouve aussi les kamon sur les devantures de certains magasins ou restaurants traditionnels.

En japonais, kamon s’écrit 家紋. Le kanji de ka (家) signifie la maison, la famille, et mon (紋), l’emblème.

Apparu à l’ère Nara (710-794), l’utilisation du kamon s’est développée à l’époque Kamakura (1185-1333). C’est aussi à partir de cette période que leur variation s’est amplifiée. Cela était notamment dû à la prolifération des clans de samouraïs car les kamon permettaient aux différents clans de se différencier. A partir de l’époque Muromachi (1336-1573), ils furent d’ailleurs utilisés sur les champs de bataille pour se reconnaître facilement. Ce n’est qu’à partir de la période Edo (1600-1876) que l’usage du kamon se répandit auprès de la population.

Le nombre de kamon répertoriés aujourd’hui serait de plus de 5 116 dessins et 241 variétés. Les motifs font souvent référence à la nature comme le bambou, les fleurs ou les vagues, mais aussi aux objets tels que l’épée ou aux animaux (tortues, oiseaux).

 Celui de ma famille s’appelle le kenkatabami. Le voici :

Furoshiki Takeyo Kamon bleu – Détail de motif kenkatabami

Ken représente l’épée et katabami est une plante vivace à fleur jaune appelée Oxalis corniculée.

Vous pouvez le retrouver sur notre furoshiki Kamon bleu ou jaune.

D’ailleurs, le logo de Takeyo est notre kamon.

Kamon de Takeyo

Take signifie bambou. Notre mon représente donc 6 feuilles de bambou entourées par un cercle qui symbolise le soleil levant (yo en japonais). Et pour ceux qui ne le savent pas encore, le Japon est le pays du Soleil Levant!

Ce contenu a été publié dans Non classé, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.